Stop à l'hyperactivité de vos enfants par un changement d’alimentation et de mode de vie


Dans cette formation, vous aurez toutes les clés pour avoir des enfants calmes et en bonne santé dans un foyer apaisé 


Vous vous demandez si cette méthode est faite pour vous ? Posez-moi vos questions par mail [email protected]

Avant de devenir parent, vous rêviez de la famille idéale


Vous rêviez de repas autour d’une grande table, tous réunis autour d’un délicieux plat préparé avec amour.


Vous imaginiez les repas en famille comme un moment de pur partage, de joie et de complicité avec vos enfants.


Un moment de calme et d’apaisement après une dure journée de travail.


Les discussions constructives et ludiques avec vos enfants ponctuaient votre journée.


Oui, ils feraient des bêtises, mais votre bienveillance, votre patience et votre disponibilité à toute épreuve suffiraient à les calmer et à les faire comprendre leurs petites bêtises toutes mignonnes.


L’heure du coucher serait l’occasion d’un moment d’échange privilégié avec votre enfant, avec la lecture d’une histoire au calme.


Et ensuite, hop, au lit, avant 20h avec un bisous et un tendre « Bonne nuit Maman ».


Et pour finir la journée, enfin du temps pour vous et votre conjoint, un moment de détente et d’intimité qui va fera tant de bien pour recharger les batteries de la journée suivante.


Mais ça, c’était avant de devenir parent…

Et bien sûr, la réalité ne se déroule pas du tout comme vous l’aviez imaginé…

Vous vivez l’hyperactivité de vos enfants au quotidien et vous n’en pouvez plus


Votre voisine vous a peut-être gentiment dit hier « Eh bien dites-moi, c’est une vraie pile votre fils, on ne l’arrête pas » et que vous avez entendu « Gère ton gosse, je t’en prie, il est insupportable, je n’en peux plus de l’entendre ! »


Vous appréhendez le moment où il rentre de l’école car vous savez que vous allez devoir subir ses cris fatigants, ses pleurs épuisants et ses caprices disproportionnés.


La directrice vous a dernièrement convoqué pour vous dire que votre enfant ne tenait pas en place et que l’enseignant n’arrive pas à le gérer.


Et effectivement, votre enfant ne tient pas en place:


-au moment du repas, il se lève constamment de table, parfois sans aucune raison


-impossible de le tenir assis, il trouve toujours un prétexte pour parcourir la maison de long en large


-le moment du coucher est bruyant, long et fatiguant: il ne veut pas dormir, se lève tout le temps de son lit, vous appelle pour rien quand on avez éteint la lumière


-c’est la chaos dans la chambre jusqu’à 22h minimum


Vous pouvez dire adieu à votre soirée détente.



Vous avez le sentiment de ne pas écoutée, et cela vous épuise.



Vous subissez tout cela passivement, ne vous sentant plus capable d’agir face à cette situation de plus en plus compliqué à gérer au quotidien.


Votre quotidien est de plus en plus stressant, vous vous sentez complètement impuissante.

Ses comportements vous épuisent et vous craignez que votre vie ne devienne peu à peu un cauchemar (ça y est le mot est dit, vous ne l’assumez pas du tout, et pourtant c’est la réalité).


Vous avez déjà entendu parler de ces enfants fortement hyperactifs absolument ingérables au quotidien qui poussent les parents et l'entourage au burn-out parental.


La frontière est mince entre hyperactivité gérable et totalement ingérable


Vous vous sentez coupable, et vous vous demandez à côté de quoi vous avez bien pu passer.


Et si sa petite baisse de notes à l’école cachait en fait quelque chose de plus important. 

Le simple fait de penser que votre enfant puisse être en échec scolaire à cause de son agitation permanente vous rend malade. 



S’en est trop, vous êtes sur le point de craquer, et soudain le concept de burn-out maternel ne vous semble pas si étranger que ça. 


Vous avez essayé de trouver des solutions mais…


Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayer de trouver des solutions.


Vous avez essayé la méthode dure avec lui, les cris, les punitions et parfois peut-être même les coups (quand on est épuisé, c’est souvent tout ce qu’on trouve…)


Puis ronger par la culpabilité, vous avez essayé le chantage matériel, parfois même affectif, mais au contraire, il était encore plus frustré et insupportable.


Alors, on vous a conseillé la méthode douce, l’éducation bienveillante. C’est déjà un très grand pas et vous avez noté quelques résultats positifs, mais vous vous sentez vidé, son hyperactivité vous use


Vous avez peut-être même essayé de consulter un professionnel de santé mais celui-ci vous orientait vers des traitements médicaux (comme le fameux Ritaline) mais vous êtes convaincue que les médicaments ne sont pas la solution à son agitation. 



Si un « Retour au calme » au sein de votre foyer vous intéresse, cette formation est faite pour vous.

La formation "Retour au calme"


Alors que faire ? Il vous faut LA solution !

Baisser les bras et attendre que ça passe ? 


Espérer qu’à l’adolescence ça ne s’empire pas ? 


(entre nous, les chances sont bien minces).



Et si votre enfant souffrait autant, voire plus que vous de cette situation ?


Et si finalement, il subissait lui aussi tous ces excès de cris, de pleurs et de violence contre lui-même et contre les autres parfois ?


Et s’il ne contrôlait rien ?


Vous êtes-vous déjà demander pourquoi votre enfant se comportait ainsi au quotidien?


Peut-être vous êtes-vous dit que cela faisait partie de son caractère ou que vous-même, vous n’aviez pas été assez sévère à un moment donné et que son comportement actuel n’était que la conséquence logique de votre incompétence en tant que parent ?


Je vous arrête tout de suite.


Ce n’est très certainement pas le cas.


Vous aimez votre enfant et vous voulez qu’il évolue dans les meilleures conditions qui soient.


Vous aimez votre enfant et vous refusez de le voir souffrir.


Vous aimez votre enfant mais là, son comportement vous épuise, vous êtes au bout du rouleau.


La solution existe, et elle est beaucoup plus simple à mettre en place que vous ne l’imaginez.

Chercher la cause de la cause

Il est essentiel de recherche la cause de cette hyperactivité incontrôlée.



Et si la cause se trouvait dans nos modes de vie totalement délirants et inadaptés à nos véritables besoins ?


Et si la cause se trouvait dans l’assiette que nous servons chaque jour à notre enfant ?


Et si en voulant faire plaisir à votre enfant, vous lui faisiez plus de mal que de bien ?


Ne laissez pas aux autres la responsabilité de vous occuper de vos enfants le mieux possible.


Prenez conscience qu’en revenant à des choses simples et en répondant aux besoins vitaux de l’enfant, la situation ne sera que plus simple et apaisé.


Le bien-être de votre enfant est une priorité mais celui de toute la famille également.


Il est grand temps d’opérer un RETOUR AU CALME au sein de votre foyer par des techniques et des méthodes efficaces et simples à mettre en place.


Prendre conscience de comment fonctionne le corps de votre enfant pour mieux répondre à ses besoins les plus fondamentaux.


L’alimentation et le mode de vie ont un impact considérable sur l'hyperactivité parfois violente de vos enfants. 


Et il existe une solution à tout cela, il vous suffit de l’appliquer et d’avoir toutes les clés en main pour enfin agir dans le bon sens et observer les premiers résultats, plus qu’encourageants.


Si un « Retour au calme » au sein de votre foyer vous intéresse, cette formation est faite pour vous.

La formation "Retour au calme"

Une méthode efficace qui a fait ses preuves

C’est ce que je vous propose dans ma nouvelle formation 

« Retour au calme: avoir toutes les clés pour des enfants calmes et en bonne santé».

Mais au fait, qui suis-je ?


Je m’appelle Lucie, mère de deux enfants, et complètement passionnée de physiologie.

C’est après être passée par la case « maladie » que j’ai eu une véritable prise de conscience.


Une prise de conscience d’abord « intellectuelle »: la société et les différents lobbies pharmaceutiques n’oeuvrent pas tous dans notre intérêt et en particulier pour notre santé .


Une prise de conscience ensuite «engagée »: Si la société dans laquelle nous vivons détruit notre santé, il ne suffit pas de le constater, il faut agir. 


J’ai ainsi totalement réformé les habitudes alimentaires et le mode de vie de toute ma famille et les changements positifs ne se sont pas fait attendre.


Ma santé s’est améliorée de manière significative, j’avais retrouvé toute mon énergie.


Mais, ce à quoi je ne m’attendais pas, c’est que le comportement de mes enfants avait aussi changé: moins de pleurs, moins de crises, ils se calmaient plus facilement, ils dormaient mieux, ils mangeaient de tout avec plaisir…


Mes enfants étaient petits à l’époque et ils n’ont jamais été de grands agités, juste des enfants qui vivent (donc qui se font entendre).


Mais lorsqu’ils mangeaient à l’extérieur des produits industriels remplis de sucre et d’additifs ou une quantité importante de pain, je le voyais directement sur leur comportement: ils s’agitaient davantage, ils étaient plus grognons, leur transit intestinal était ralenti, ils avaient des maux de ventre, ils étaient bien plus énervés que d’habitude avant le coucher, les pleurs et les cris s’enchaînaient sans interruption…


Alors, a commencé une longue période de recherche et d’observation où je me suis penchée sur la relation entre alimentation, mode de vie et hyperactivité des enfants.


Je remarquais bien au parc, notamment, que les autres enfants étaient bien plus agités que les miens et que ce n’était certainement pas une question de « mauvaise éducation de la part des parents» ou de « mauvais caractère inné de l’enfant ».


Elles témoignent du bon sens de mes conseils

Dans le cadre de mon activité professionnelle d’accompagnatrice en alimentation et en bien-être physiologiques, je commençais à donner des conseils aux mamans qui avaient des enfants parfois très agités et quelques semaines plus tard, voici ce qu’on m’envoyait comme message:


B.B « Suite à tes conseils, nous avions vraiment beaucoup diminué notre consommation de sucre raffiné notamment. Un après-midi, lors d’un goûter avec d’autres enfants, ils se sont gavés de sucre et là, j’ai compris pourquoi il fallait le diminuer: mes enfants étaient insupportables, comme ils l’étaient quelques semaines avant que nous ayons diminué le sucre de notre quotidien. »


Bélinda « Pour le sucre, tu nous avais bien expliqué qu'il était la cause de l’agitation des enfants et effectivement lors d’une occasion, les enfants avait mangé beaucoup de sucre et suite à cela, ils étaient surexcités et intenables. Sur le coup, je me demandais ce qui se passait puis après j'ai pensé à ce que tu nous avais enseigné. Pour le gluten, je n’ai pas encore assez d’expérience car il est encore présent de partout chez nous, c’est triste.... on sent qu'il y a une certaine dépendance. »


Dans cette formation:

Vous aurez toutes les clés en main pour opérer un véritable retour au calme

  • vous trouverez 5 heures de vidéos où je vous explique comment cheminer sereinement vers un « Retour au calme » au sein de votre cocon familial
  • je vous accompagne pas à pas dans la compréhension de ce qui se passe avec vos enfants (et je dirai même dans le cerveau de vos enfants)
  • je vous donne tous les outils à mettre en place au quotidien pour enfin opérer un « Retour au calme » dans votre foyer
  • je mets à votre disposition plus de 40 recettes (sucrées, salées, boissons, jus) testées et approuvées par les enfants pour une mise en pratique immédiate vers une alimentation plus en adéquation avec leurs besoins profonds

Mais ce n’est pas tout…

Je vous offre également des bonus exclusifs pour vous faciliter encore plus le « Retour au calme » au sein de votre foyer: 


  • Un accès illimité au groupe privé Facebook « Retour au calme » (pour les hommes et les femmes) ainsi qu’un accès de 6 mois au groupe whatsapp (réservé uniquement aux mamans) où je vous aiderai à mettre en pratique tous mes conseils et techniques (je vous accompagne au maximum pour que les résultats arrivent le plus vite possible, je me vous lâche pas)
  • Un e-book de mes meilleurs recettes qui ont vraiment facilité mon quotidien lorsque j’étais en transition
  • Une feuille de route des différentes étapes à respecter pour cheminer progressivement et efficacement vers un « Retour au calme » (imprimable en format PDF)

Je tiens tout de même à vous prévenir…

Cette formation n’est pas faite pour celles qui attendent qu’on fasse le travail à leur place. 

Celles qui veulent que la situation change mais sans rien faire.

Dans cette formation, je vous accompagne, je vous encourage à agir au quotidien avec vos enfants de la manière la plus adaptée à leurs besoins.

C’est une méthode douce et efficace qui a fait ses preuves.


Toutefois, il faut avoir la volonté ferme de reprendre la responsabilité qu’on nous a subtilisé avec les années.


Il faut être consciente que le changement se fera avec vous et par vous.


Il faut avoir la conviction que ce que vous allez proposer à votre enfant par cette formation est mille fois plus adapté que ce que vous lui proposiez jusqu’à présent (bien souvent sans en avoir conscience).


Si un "Retour au calme" au sein de votre foyer vous intéresse, cette formation est faite pour vous

Formation "Retour au calme"


L’avis de ces mères qui ont participé à la formation « Retour au calme »

Zaïnab, mère de 2 enfants

"Formation très enrichissante. Franchement, toutes les mamans devraient la suivre pour comprendre à gérer les crises de nos bambins"

Laurie, professionnelle de santé, spécialiste de la naissance et de l'allaitement

"Merci pour cette formation très bien construite, claire et professionnelle, qui, j'en suis sûre, permettra à de nombreux parents de prendre conscience de l'importance et de l'impact de l'alimentation de leurs enfants. Très enrichissant, j'ai appris plein de choses 😍"

Safiya, mère d'enfants atypiques

 "Pour etre honnête, je n'ai pas encore terminé la formation car elle est très complète et le temps me manque, mais je peux deja témoigner de sa qualité. 

Je te trouve très pédagogue dans ta façon d'expliquer, c'est très clair. J'ai appris pas mal de choses et pourtant je suis renseignée sur le sujet. 

Je pense que cette formation est indispensable pour toutes les mamans d'enfants atypiques même ceux qui ne sont pas tdah, car il est certain qu'une meilleure hygiène de vie ne peut qu'améliorer leurs symptômes bi idhnillah.


Et même si nos enfants sont en bonne santé, il y a tellement de choses néfastes dans notre alimentation dont nous n'avons pas conscience, que ce soit pendant la grossesse ou lorsqu'ils sont bébés et qui peuvent malheureusement avoir un impact irréversible sur leur petit cerveau en plein développement. Il est essentiel d'être au courant de tout ça lorsqu'on est parent.


Pour moi cette formation devrait être signalée d'utilité publique!"

La formation « Retour au calme »

17 vidéos, 5 heures de formation pour:



-stopper les comportements agités et épuisants de votre enfant


-identifier les causes alimentaires et non-alimentaires à l’origine de son agitation ou hyperactivité diagnostiqué ou non


-mettre en place facilement et progressivement les étapes pour enfin vous permettre d’instaurer un « Retour au calme » au sein de votre foyer


-découvrir les véritables besoins de votre enfant


-cuisiner plus sainement avec plus de 40 recettes (sucrées, salées, boissons, jus) testées et approuvées par les enfants


Bonus 1: 


un accès illimité au groupe privé Facebook « Retour au calme » (pour les hommes et les femmes) ainsi qu’un accès de 6 mois au groupe whattapp (réservé uniquement aux mamans) où je vous aiderai à mettre en pratique tous mes conseils et techniques


Bonus 2:


Un e-book de mes meilleurs recettes qui ont vraiment facilité mon quotidien lorsque j’étais en transition 


Bonus 3:


Une feuille de route des différentes étapes à respecter pour cheminer progressivement vers un « Retour au calme » (imprimable en format PDF)


Accès à vie à la formation « Retour au calme »



Une formation qui va transformer votre quotidien à un prix exceptionnel


Formation "Retour au calme"



147 euros

Accès à vie

Vous vous demandez si cette méthode est faite pour vous ? Posez-moi vos questions par mail [email protected]